La DETTE PUBLIQUE appartient aux marchés financiers. A partir de ce constat, les discours néo-libéraux affirment que « c’est normal qu’ils décident des orientations politiques de notre Nation ». La CGT propose de sortir de leur emprise. Comment ?

Plus d’infos dans ce tract :