Les discours néo-libéraux utilisent la DETTE PUBLIQUE comme argument pour continuer à « réduire les dépenses publiques ». Exemple type de leur argumentation : « la dette publique, fardeau pour les générations futures ? » FAUX répond la CGT.

Plus d’infos dans ce tract :