« Les critères de Maastricht (dette publique inférieure à 60% du PIB et déficit public inférieur à 3% du PIB) » nous imposent l’austérité. La CGT a relu l’article 123, paragraphe 2 du Traité de Lisbonne : nous pouvons développer les Services Publics et financer des politiques sociales.

Plus d’infos dans ce tract.