Ce sont encore près de 700 manifestants qui ont défilé ce samedi 5 décembre 2020 à Chambéry pour « la Marche des Libertés ». Ci-dessous le communiqué de presse de la CGT.

le mot d’ordre est clair: retrait de la Loi sécurité globale. les revendications nombreuses. Retenons:  « des gardiens de la Paix pas des forces de l’ordre ».

Continuons les mobilisations surtout qu’en parcourant le Journal Officiel, nous apprenons, loin des feux des médias, que « sous couvert de luttes antiterroristes l’Etat pourra ficher les citoyens en fonction de leur opinions politiques, de leurs convictions philosophiques et religieuses ou de leur appartenances syndicales. » Nous allons devenir « suspect » pour ce que nous pensons! Et la Liberté de conscience?

Auparavant, l’intersyndicale CGT – FSU – Solidaires 73 avait appelé à un rassemblement pour l’emploi et contre la pauvreté.

La CGT, dans son intervention est revenue sur les luttes sociales en cours (les travailleurs sociaux, UGITECH, Général Electric….), sur l’abandon par le Gouvernement de la réforme de l’assurance chômage, sur une plus juste répartition des richesses (augmentation des salaires, des retraites, des minimas sociaux et la mise en place d’une fiscalité progressive), sur le développement des services publics et des industries …