Dans cette période et en ce début d’année 2022, l’annonce de la victoire des (ex) salariés de LUXFER est une sacrée bouffée d’oxygène, d’espoir et un sacré point d’appui pour toutes celles et tous ceux qui luttent pour préserver leur outil de travail, leurs compétences, leur emploi, pour relancer une véritable stratégie industrielle, des filières d’avenir et des services publics afin de répondre à l’urgence sociale et climatique. Nous pensons particulièrement aux travailleurs de FERROPEM, de la SAM, d’UGITECH, d’ARKEMA et tant d’autres….

Cette victoire, leur victoire représente une lutte emblématique contre le capital, pour faire triompher un projet industriel au service de l’intérêt général, avec la reconstruction d’une usine de production métallurgique , le maintien de leurs savoir-faire,  le développement de leurs compétences et la relance de l’emploi en proximité, sur le  territoire de Cébézat, dans le Puy de Dôme.

Cette une immense victoire pour toutes celles et de tous ceux qui ont cru à ce projet d’avenir et qui jour après jour, ensemble, sans jamais rien lâcher ont convaincu l’Etat, la région, la Métropole de Clermont de s’engager et d’investir dans la relance industrielle, le travail et l’emploi !

C’est ainsi qu’une page se tourne pour les anciens salariés de Luxfer et qu’un nouveau combat démarre : Récréer une activité pérenne sur le territoire Puy-de-Domois et autant d’emploi que ceux qui ont disparu avec la fermeture de Luxfer Gerzat.

« Les seuls combats perdus d’avance sont ceux que l’on ne mène pas »