30 000 procédures d’expulsion sont actuellement en cours. Deux fois plus que les dernières années.

6,6 millions de foyers vont être percutés par la baisse des Aides au Logement. Ce sont les mêmes qui en 2017 ont déjà subi la baisse de 5€ d’APL.

La CGT propose :

  • la construction d’au moins 500 000 logements sociaux par an.
  • la rénovation thermique des logements. Elle permettrait de mieux lutter contre le dérèglement climatique, de faire des économies pour les foyers et de créer des emplois dans le bâtiment.
  • l’apurement des dettes locatives et l’encadrement strict des loyers dans le privé.

Nous rappelons que le gouvernement débloque 100 milliards € avec son plan de relance. Seulement 1,15 milliard € ira au logement dont 500 millions aux bailleurs…

Nous rappelons enfin que les milliardaires français se sont enrichis de plus de 175 milliards € depuis le début de la pandémie.

Ci dessous, le tract de l’intersyndicale CGT/FSU/SUD ainsi que des fiches de notre Confédération sur :

  • qui sont les demandeurs d’un logement social?
  • qui sont les locataires du parc social?
  • qui vit dans un parc locatif privé?
  • qui peut encore être propriétaire de son logement?