Ce vendredi 22 janvier 2021, des militants de l’UL d’Aix et de la Fédération des Transports se déployaient pour écouter les attentes des « coursiers à vélo » des plateformes numériques.

Parmi leurs revendications, retenons celles-ci :

  • La transformation de leur contrat « commercial » en contrat de travail
  • L’augmentation de la rémunération de leurs courses et la fin de la rémunération à la tâche ( supprimée en fin de XIXème siècle en France grâce aux luttes sociales !)
  • L’accès à la Sécurité Sociale (faut que les employeurs cotisent !)
  • Le droit à la représentation collective (des droits syndicaux !)
  • La mise en œuvre d’une plateforme indépendante des multinationales, gérée en SCOP.

Ces travailleurs seront en grève ce vendredi 29 janvier. Voir le communiqué de presse de la CGT : VOIR sur le site

Pour avoir plus d’infos « juridiques », nous trouverons ci-dessous un article de notre NVO, le magazine des militants de la CGT : https://boutique.nvo.fr/common/abonnement