Le gouvernement, malgré les nombreuses luttes, veut augmenter les tarifs de l’électricité de 10% au 1er février 2024.

Cette nouvelle augmentation va s’additionner aux déjà insoutenables hausse de 25% en 2023.

Le prix moyen de l’électricité sera de 0,227€/kWh.

La CGT propose un tarif qui reflète les coûts de production, de transport, de distribution, de commercialisation ainsi qu’une baisse de la TVA à 5,5%.

Conscients que le Service Public, c’est aussi:

  • la Solidarité entre les usagers
  • et de conséquents investissements pour financer une énergie décarbonée et pilotable,

Nous proposons une fiscalité progressive.

Ce prix, validé par la Commission de Régulation de l’Energie permettrait quand même de baisser de 40% les prix pour les consommateurs (agriculteurs, professionnels (industrie, hôpitaux, Office HLM…) et particuliers ).

Ce juste prix serait donc de 0,1948€ kWh.

Pour imposer cela, une seule solution: la lutte avec la CGT!

Ci dessous, les tracts de la FNME expliquant:

  • notre proposition de retour au Tarif Régulé de Vente grâce au Programme progressiste de l’Energie
  • notre soutien aux agriculteurs.

 

20240123_CP_Augmentation_Prix_Electricite_SC_240123_112446 20240128_Soutien aux agriculteurs_V5(1)