Communiqué de presse du 4 janvier de la section Remontées Mécaniques er Services des pistes – CGT

 

Convaincre plutôt que contraindre, le pass vaccinal ne doit pas être voté.
Alors que la situation est plus que critique dans la plupart de nos stations concernant la sécurité, la situation sanitaire et les conditions de travail, le gouvernement s’apprête
à porter le coup de grâce avec la mise en place du Pass vaccinal. Comme nous l’avions annoncé, la mise en place du Pass sanitaire, les attaques contre les saisonniers (réforme chômage, suppression des avantages sur les forfaits,…) ont contribué à l’exode de nombreux professionnels de nos stations. Ajoutons à cela une gestion en amateurisme de la situation sanitaire qui amène
aujourd’hui des centaines de salariés, la plupart vacciné, à être contaminé. Alors qu’une pression insupportable était mise sur les salariés non vaccinés mais testés quotidiennement, on a multiplié la présence de cas contacts dans les entreprises.