Dès la rentrée 2018, le BUD, dans une petite brève, dénonçait le manque de personnels dans les services des centres d’appel et des urgences. Depuis mars 2019, le mouvement de grève s’intensifie et se propage à la France entière.

Ces luttes doivent nous servir d’exemples. Une manifestation nationale des hospitaliers est prévue le 11 septembre.

Tous en grève et en manifestation, à l’appel de la CGT le mardi 24 septembre.