Week-end de mobilisations

   

Ce week-end du 01/12/18, la CGT 73 « était sur le pont » des mobilisations pour écouter, débattre, proposer et LUTTER. Ainsi, vendredi soir, nous étions une cinquantaine à la diffusion du film de Gilles Balbastre « Main basse sur l’énergie ». Une fois de plus, ce réalisateur sait saisir l’attachement du salarié à son boulot et rend indispensable « la démarche travail de la CGT » pour reconquérir le travail mais aussi nos services publics (venez en formation syndicale pour la découvrir !).

Ce samedi, nous étions donc à Chambéry, à Moûtiers mais aussi à St Michel de Maurienne. Ci-dessous le commentaire de Lionel.

« Hier, samedi, je suis allé passer l’après midi au péage de St Michel de Maurienne pour me faire ma PROPRE IDÉE sur ce mouvement.J’y ai retrouvé des copains de la CGT et plein de monde d’origine très diverses. Cet après midi a été très constructif, car il est possible de discuter et de débattre librement avec bon nombre de personnes, ce qui permet  de faire passer nos idées.Si on ne le fait pas nous, QUI LE FERA ? Les gens qui sont au péage sont la plupart du temps des précaires et des gens en difficulté,  d’où l’intérêt d’aller discuter avec eux ! Si il y a une prochaine fois, je vous invite vraiment à lâcher vos Facebook,Twitter (et autres), d’arrêter d’écouter Pierre, Paul, Jacques  et de vous rentre SUR PLACE pour vous rendre compte par vous- même de la situation. A mon avis ,on ne peut pas se plaindre à longueur de journée que les gens ne bougent pas et rester inactif et attentiste lorsqu’il y a un mouvement social de cette ampleur. »

Enfin ce dimanche, nous étions à  Lépin Le Lac pour revendiquer une liaison TER Chambéry-Lyon avec des arrêts fréquents et réguliers au contraire de « Wauquiez, Pépy et Macron » qui ne défendent que « la rentabilité ». Toujours ce satané profit au détriment des réponses aux besoins de la population.

GILETS JAUNES, GILETS ROUGES, TOUS ENSEMBLE DANS LES LUTTES !

By |2018-12-03T12:45:48+00:003 décembre 2018|Nouvelles|0 Comments

POUR NE RIEN RATER DE l'UD CGT 73 :