Usine de La Bathie : la lutte paie !
A la sortie d’un CSE dans lequel la direction voulait imposer l’activité partielle pour une grande partie des personnels, le syndicat CGT et ses élus décident de réunir une AG des personnels.  Celle-ci vote la grève pour le lendemain. Ainsi, ce mercredi 01 juillet, dès 07h00, l’usine était bloquée.à 08h00, Les cadres avaient interdiction de rentrer dans l’usine. La direction demandait aux représentants des personnels de revenir à la table des négociations. Miracle :  « des commandes étaient récupérées et ainsi la demande d’Activité Partielle différée !»
Commentaires du syndicat CGT :
Retenons 4 aspects très positifs :

  1) *   L’ensemble des personnels : de la production (comme d’hab) mais aussi les administratifs, les précaires, ceux qui n’étaient pas « en poste au moment de la grève » (en
participant au piquet de grève) ….ont suivi l’appel à la grève. C’est énorme !
  2) *   La direction voulait mettre notamment les commerciaux en Activité Partielle. C’est se mettre une balle dans le pied car au contraire, il faut démarcher des clients !
  3) *   La satisfaction des revendications (refus de l’Activité Partielle, la remise en état des outils, le renforcement du service commercial.)
 4) * En élaborant démocratiquement, en AG, avec toutes les catégories de personnels, le cahier revendicatif et les moyens de luttes, la lutte paie !