La prise de parole de l’UD insistait sur la répression étatique des mouvements sociaux.

En effet, outre la véritable « chasse aux sorcières » des travailleurs voulant implanter la CGT dans leur entreprise / service, ce sont plus de 2 000 personnes, dont une centaine gravement, qui ont été blessées depuis le 17/11.

Depuis la fin de la guerre d’Algérie, jamais la France n’a connu une telle répression. Les Lanceurs de Balles Défensives (LBD), utilisés par aucune autre Police Européenne doivent être interdits.

Rajoutons que ce 5/02 sera aussi inscrit dans  les mémoires de la République Française. Ainsi, une majorité de députés a voté la possibilité de soumettre le droit constitutionnel de manifester à l’autorité administrative (et donc non judiciaire) des citoyens sur simple suspicion.