Les multinationales, les groupes du CAC40, les grandes banques : les capitalistes.

Les perdants sont les travailleurs, les petites entreprises et petits commerces et les autoentrepreneurs.

Tous ensemble, exigeons le progrès social et environnemental. C’est possible.

Voir article du 28 mai sur ce site qui reprend les propositions revendicatives de la CGT.