La CGT revendique le SMIC à 1800 € soit une augmentation d’environ 300 € .

C’est au Gouvernement de le décider !

Le salaire n’est pas l’ennemi de l’emploi. C’est au contraire le vecteur principal pour relancer l’économie. Il doit prendre en compte les qualifications, la pénibilité et l’utilité sociale. Le partage des richesses passe par la hausse de ceux-ci. Enfin, attention aux leurs des « primes défiscalisées et désocialisées » !!!

Nous trouverons dans ce nouveau tract  confédéral, tous les arguments pour débattre et informer nos collègues.

Enrichissons nos cahiers revendicatifs. Développons et faisons converger les luttes.

On lâche rien !!!